Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Oct

Année culturelle 2011-2012

Publié par NRI  - Catégories :  #Culture relations internationales

Ci-joint mon discours d'inauguration de la nouvelle année culturelle villepintoise la semaine dernière, et une petite vidéo "Un oeil sur Villepinte" en prime !

----------


Mes chers concitoyens,

Voici donc venu le moment tant attendu d’inaugurer notre nouvelle saison culturelle, qui va constituer, un nouveau temps fort pour la vie de notre commune.

Ceci est d’autant plus vrai cette année que, dans notre découpage des années par continent, nous consacrons celle-ci à l’Afrique.

Et ce continent nous est cher à plus d’un titre. On l’a souvent dit l’Afrique est le berceau de l’humanité où sont apparus tous les hominidés ancêtres direct de l’être humain jusqu’à l’homo sapiens. Mais l’Afrique est surtout une réalité très concrète pour beaucoup d’entre nous, certains parce qu’ils y sont nés, d’autres parce que leurs parents sont issus de ce continent, d’autres enfin parce qu’ils ont seulement vécu, quelques semaines, quelques mois, quelques années.

L’Afrique est une réalité riche en couleurs, comme j’ai pu le mesurer moi-même en me rendant en novembre 2010 sur les terres rouges baignées de soleil du village malien de Fatao avec lequel Villepinte entretient une coopération active depuis un an. Et cette richesse rejaillit sur notre ville à travers le tissu associatif très dense que nous avons à Villepinte autour du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne, et qui sera à l’honneur cette année au même titre que les professionnels invités par notre service culturel.

Richesse des couleurs, mais aussi hélas richesse des douleurs. Je n’oublie pas la mémoire de l’esclavage et du colonialisme. Je n’oublie pas la pauvreté, les dictatures rétrogrades, les guerres qui aujourd’hui ravagent ce continent. Et nous savons que notre gouvernement en ce moment même y ajoute encore son grain de sel. Notre gouvernement qui a envoyé nos soldats s’ingérer dans deux guerres civiles africaines depuis le début de l’année, en Côte d’Ivoire et en Libye. Notre gouvernement qui continue de soutenir des gouvernements corrompus qui ont d’ailleurs contribué au financement des campagnes électorales des partis de droite dans le passé. Je n’ai pas voulu que cette année l’Afrique ne soit prétexte qu’à des manifestations folkloriques – même si montrer les tenues traditionnelles, les pratiques culinaires, les croyances fait partie d’une pédagogie nécessaire, auprès des enfants notamment. J’ai aussi voulu que cette année nous permette de réfléchir aux injustices et aux difficultés qui frappent encore l’Afrique et grèvent son développement. C’est ainsi qu’autour de la saison culturelle proprement dite se grefferont des débats d’intérêt direct pour le continent noir (par exemple sur les investissements, sur l’accès à l’eau), mais aussi pour la vision que la France a de son histoire : je pense là aux discussions que nous aurons sur la mémoire de l’esclavage, sur la reconnaissance du rôle des troupes coloniales dans les deux guerres mondiales, sur la question, si sensible dans notre ville, de la guerre d’Algérie, à l’heure où ce pays fêtera le cinquantième anniversaire de son indépendance.

Je voudrais que cette année culturelle soit l’occasion pour chacun de se réconcilier avec les mots M-O-T-S pour effacer les maux M-A-U-X. Je veux dire qu’il serait formidable que chacun puisse à travers les spectacles, les créations qui seront exposées, trouver des raisons de se raconter, et d’entendre les autres raconter leur histoire, d’avoir de vrais échanges, pour dépasser les conflits du passé (ou ceux du présent), les préjugés, dans un esprit d’écoute, de dialogue, de construction commune. L’enjeu est la (re)-construction chaque jour d’un vivre-ensemble commun dans notre ville, mais aussi de la re-création permanente de la République française, dans le respect des différences et des identités, cette République que nous livrerons à nos enfants et petits enfants, et qui doit contribuer à la paix et à la prospérité commune.

Bien sûr la saison culturelle, comme chaque année ne se limite pas à la thématique africaine. Je laisse chacun découvrir dans le guide des cultures les expositions, le théâtre, les concerts tous les artistes qui se produiront à Villepinte tout au long de l’année 2011-2012..

Je remercie le service culturel pour s’être investi comme tous les ans dans la recherche d’artistes mais aussi dans le dialogue avec les associations. Je remercie également pour leur investissement dans les thématiques culturelles liées à l’Afrique les élus du conseil municipal Lahcen Essaïd et Karima Malki. Un grand merci encore aux associations villepintoises qui travaillent avec l’Afrique et grâce auxquelles le public va pouvoir voyager par l’esprit du Maghreb au Congo et du Sénégal aux Comores. Mes remerciements enfin aux services diplomatiques des pays africains et aux associations non villepintoises qui participeront à un titre ou un autre à cette saison culturelle. Une saison qui j’espère vous apportera des moments agréables, voire intenses, et aura des conséquences positives, et durables dans la vie de chacune et chacun d’entre nous.

 

Je vous remercie.

 

 

Archives

À propos

Blog personnel de Nelly Roland Iriberry, maire (divers gauche) de Villepinte (93)