Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Nov

La Communauté d'agglomération et le développement du pôle de Roissy

Publié par NRI  - Catégories :  #Grandes orientations pour Villepinte

CA terre de franceVoici le discours que j'ai prononcé, en ma qualité de 1ère Vice-Présidente de la Communauté d'Agglomération Terres de France en charge des transports, le 7 novembre dernier dans le cadre d'un séminaire réunissant les représentants des aéroports de Berlin, Francfort, Barcelone et Eindhoven.

 

"Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureuse de vous accueillir à Villepinte, au cœur du Parc international d’affaires Paris Nord 2 pour inaugurer cette journée de réflexion et d’échanges qui réunit les principaux acteurs économiques, politiques et institutionnels.

Nous sommes ravis d’accueillir aujourd’hui des représentants des aéroports d’Eindhoven, Francfort, Barcelone, Berlin qui vont vous parler de leur vision et de leurs projets de développement :

Mme JOHANNA SCHLAACK, de Berlin, M. STEFAN KORNMANN de Francfort, M SERGI ALEGRE CALERO, de Barcelone, M. WIM DE KINDEREN, pour Eindhoven,

En outre, Madame ELLEN KRAY de la Communauté européenne interviendra spécialement sur les projets de transport européens.
Je remercie aussi Madame Marielle PRINS d’avoir bien voulu coordonner et animer, avec nos équipes, les échanges de cette journée.

L’objectif de ce séminaire est de partager ensemble l’expérience de nos voisins européens en matière de développement des activités d’échanges de leurs aéroports et d’affirmer nos atouts, notre ambition pour ce territoire en partageant les informations et les projets.

Le territoire du Sud CDG où nous nous trouvons ce matin des atouts exceptionnels pour valoriser pleinement son potentiel de développement et de croissance dans le domaine de l’économie des échanges pour aller vers plus de « connectivité » entre les personnes et les savoirs, entre les milieux d’affaires et le monde de la recherche.
P1010284
Il y a un an, le 11 mai, nous avions déjà eu une première réflexion sur l’avenir de ce pôle économique de premier plan dans la compétition internationale de la région capitale que constitue le hub de Paris-CDG, un des 9 pôles de compétitivité et de croissance pour la métropole parisienne identifiés par la Mission Région Capitale.

Nous avons engagé, sous l’impulsion de l’Etat, la préparation d’un contrat de développement territorial qui doit être le projet de valorisation du secteur de l’aéroport dans la perspective de l’accueil du métro automatique.

Il associe les communes de Roissy, le Thillay, Vaudherland, Goussainville, au sein de la Communauté de communes Roissy Porte de France, avec à mes côtés ce matin son Président, Patrick Renaud, et les communes de notre Communauté d’agglomération : Villepinte, Sevran et Tremblay en France.

Cette démarche de travail associe les grands acteurs du développement du territoire comme ADP, AIR France-KLM, VIPARIS, FEDEX, les Chambres de commerce, les représentants du monde des entreprises et des pouvoirs publics ,et d’ailleurs nous les convions dès jeudi prochain à une deuxième matinée de travail (la première ayant eu lieu le 7 juillet dernier).

Nous parlerons aujourd’hui plus spécifiquement des activités d'échanges d’idées et de savoir qui reposent essentiellement sur trois fonctions économiques qui demandent un contact physique avec l’aéroport : le tourisme d'affaires et l’événementiel ; l'économie de la connaissance et de l’innovation, qui est le principal moteur du développement économique francilien et national et qui recèle les principaux gisements d'emplois de demain ; et enfin la logistique à haute valeur ajoutée.

La promotion économique du territoire est, pour notre communauté d’agglomération, une priorité justifiant l’initiative de ce matin, mais au-delà l’initiative de projets comme la ZAC « Aérolians Paris » et le Colisée… mais tout ceci au service du développement métropolitain, de l’image de la France dont Roissy est la porte d’entrée.

Comme 1ère Vice Présidente en charge des transports, je rappelle cette priorité majeure pour le succès de nos projets et le service dû aux populations : si le métro automatique est sur le principe une belle opportunité de connexion entre centres économiques du Grand Paris, il est impératif de ne pas attendre 10 ou 15 ans pour desserrer l’étau de l’engorgement routier qui asphyxie déjà nos zones d’activité et de vie et de travailler à des projets de transports en commun locaux améliorant déjà l’accès à l’emploi. Des projets sont en cours d’étude dans notre CDT, associant nos aménageurs et les interlocuteurs clés que sont Unibail Rodamco, ADP, les entreprises de la plate-forme.

La communauté d’agglomération a aussi d’autres objectifs qui donnent du sens à ce développement, en portant un véritable projet de territoire mettant nos populations au cœur des retombées attendues en matière de vie locale, d’urbanité et surtout d’emploi.

Le pôle économique de CDG a doublé ses effectifs en 15 ans aussi bien dans le secteur du transport aérien que dans les activités directement liées à la plate-forme. Pour autant, 22% seulement des emplois du territoire sont occupés par des salariés qui y vivent. Autant dire que l’accès à ce formidable moteur d’emploi qu’est l’aéroport ne profite pas à nos populations.

La faute, comme je l’évoquais plus haut, à des transports en commun déficients lorsqu’il s’agit notamment de prendre en compte la spécificité de la plate-forme aéroportuaire, qui fonctionne 24h/24 et 7jours/7. La faute aussi à un niveau d’éducation et de formation trop faible parmi nos populations. Pour certains, cela justifierait de nous reléguer à un développement économique sans ambition, privilégiant des secteurs comme la logistique, la sécurité, avec des niveaux de qualification en rapport avec les constats présentés.

On ne peut s’en satisfaire, l’ambition doit être toute autre. Les secteurs de pointe peuvent relayer un développement de secteurs divers qui ont intérêt à se trouver près de leurs clients et près de l’aéroport, en favorisant des PME qui, à leur tour, généreront des emplois de toute nature, de services aux entreprises et aux personnes, avec parallèlement le développement de filières de formation adaptées et ouvertes à l’international.

Face à ces défis de taille, il est indispensable que l’ensemble des acteurs, publics et privés, travaillent en synergie. C’est une des clefs de la réussite. C’est la raison pour laquelle les élus de notre communauté ont souhaité la tenue de ces échanges en partenariat avec la CCRPF.

 

J’espère qu’ils nous permettront d’avancer vers une vision partagée de l’aménagement et du développement économique de ce territoire.

Je vous remercie tous encore de votre participation et vous souhaite une journée riche en informations et en échanges."

Archives

À propos

Blog personnel de Nelly Roland Iriberry, maire (divers gauche) de Villepinte (93)