Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Mar

La journée de la femme mardi dernier

Publié par NRI  - Catégories :  #Culture relations internationales

Nous avons célébré à Villepinte mardi dernier comme il se doit la journée internationale de la femme. C'est une journée qui m'est chère car elle est, chaque année, pour moi l'occasion de faire le point sur ce que nous faisons et tout ce qu'il reste à faire, à Villepinte, en France et dans le monde, pour mettre fin à l'oppression dont les personnes de mon sexe sont victimes, toutes ces femmes dont je me sens si intimement solidaire.

 

Dans notre ville, pour ne parler que de l'aspect local des choses, le travail ne manque pas pour lutter contre les inégalités et je m'y emploie avec ardeur.

 

Nouvelle image

Dès le mois de mars 2010, l’Atelier Santé Ville a démarré un groupe de travail et d’échange d’expériences et de pratiques regroupant des professionnels, institutionnels et associatifs ainsi que des acteurs relais sur la question des droits des femmes, et plus particulièrement sur celle des violences faites aux femmes.

 

Tout au long de l’année 2010, de nombreuses initiatives ont été menées, par exemple de sensibilisation des plus jeunes à ces problématiques avec des opérations vers les collèges et les lycées. Elles ont mobilisé la Direction des Solidarités, du Développement social et de la Santé, l’Observatoire Départemental des Violences envers les Femmes ainsi que les associations SOS Femmes 93, SOS Victimes 93, l’Amicale du Nid.

 

Pour l’année scolaire 2010-2011 le travail en direction des collèges et lycée se poursuivent. les infirmières de l’Education Nationale des établissements scolaires de Villepinte ont participé à la réunion d’information sur le sexisme proposée par l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes. La perspective est d’inscrire les quatre collèges de la ville dans un projet pédagogique sur ce thème.

 

Une classe de 1ère Accueil du lycée professionnel Georges Brassens s’est engagée pour travailler sur les comportements sexuels à risque avec visite du Planning Familial et du CDDPS de l’Hôpital Robert Ballanger et découverte de l’espace « tête à tête du CG 93.

 

Une action collective se construit avec une classe de CM2 de l’école Charles de Gaulle sur le thème des comportements sexistes, sur la prévention et pour la promotion de l’égalité filles/garçons. A l’issue des séances de travail prévues en mars, avril et mai, une exposition du  travail des enfants sera présentée lors de la fête de l’école du 17/05/2011.

 

Le Service Jeunesse organise une exposition des travaux réalisés par des jeunes de 13 à 15 ans sur le sexisme au Centre Social André Malraux cette semaine.

 

Le Centre Social André Malraux a mis en place plusieurs actions comme l’exposition « Devenir de femmes, Avenir d’Afrique », avec un vernissage mardi dernier à 18 h, une projection de film et une présentation de livre, ainsi qu’une rencontre avec notre écrivain en résidence demain et un théâtre forum sur les relations fille/garçon : le 12 mars à 14 h. Le groupe Droits des femmes organisait la restitution de son travail le 8 mars.
 
Par ailleurs il faut savoir qu’en décembre dernier nous avons signé la convention Un toit pour elle, en vertu de laquelle la Municipalité de Villepinte s’engage chaque année à réserver un logement sur son contingent communal pour une femme accueillie dans les centres d’hébergement des associations spécialisées dans l’accueil de femmes victimes de violences. La question du logement est une question sensible dans notre département ; elle l’est plus encore pour ces femmes, victimes de la violence de leur conjoint, bien souvent contraintes de fuir le domicile conjugal, sans perspective. En leur offrant un toit, la Municipalité entend les aider, à se reconstruire, à reprendre confiance dans l’avenir. Dans une société et une système économique qui vantent l’individualisme et l’égoïsme, la Municipalité tenait à réaffirmer son attachement aux valeurs d’entraide et de solidarité.

 

C’est aussi pour assurer plus de bien-être aux femmes que nous entamons la construction de deux crèches qui permettront aux femmes de Villepinte de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

 

Au niveau culturel nous avons essayé de penser cette journée de la femme en symbiose avec notre année culturelle consacrée à l’Asie. Le centre culturel a diffusé mardi un film indien « Matrubhoomi Un Monde sans Femme » sur la difficulté de la condition féminine en Inde en milieu rural.

IMG 4059 

Cette dimension internationale est très importante. A Villepinte cohabitent 112 nationalités différentes. Notre ville est ouverte à toutes les influences du monde et prêt à aider aussi le monde autour d’elle. Lors de mon voyage en délégation au Mali à la fin du mois de novembre dernier j’ai pu voir concrètement la situation des femmes à Fatao, dans l’ouest de ce pays. Les femmes sont certes respectées en Afrique subsaharienne (plus qu’en Afghanistan par exemple, évidemment), mais toujours enfermées dans la préparation de la nourriture, et l’éducation des enfants. Cela commence très tôt quand on voit les petites filles porter derrière leur dos leurs petits frères au risque de s’abimer la colonne vertébrale. Les femmes y sont soumises à la volonté de leur mari, en partie interdites d’accès à l’école, soumises au mariage arrangé entre familles (sans même parler du sujet tabou là bas de l’excision). Et le taux de mortalité des mères en couche y est 46 fois supérieur à celui de la France.

 

Notre municipalité s’est résolument engagée dans la coopération avec ce village, et le service de santé de cette ville va y mettre en œuvre un atelier-santé-ville qui fonctionnera en miroir avec celui de Villepinte et dont l’action bénéficiera bien sûr beaucoup aux femmes de cette région. Les Villepintois auront l’occasion de découvrir tout cela lors des deux journées de restitution de notre déplacement au Mali qui auront lieu probablement en salle des mariages de la Mairie les 15 et 16 avril (dates à confirmer). La dimension consacrée aux femmes ne sera pas absente de notre action au Mali, et vous pouvez toutes et tous, bien sûr y prendre part.

 

Le système politique et économique actuel qui sacrifie les services publics et applique partout la loi du plus fort sert la domination masculine et pénalise les femmes, notamment quand elles ont des enfants à charge. Mais il n’y a pas de fatalité à ce phénomène. Nous devons toutes et tous rester mobilisés pour inverser cette tendance.


 

Archives

À propos

Blog personnel de Nelly Roland Iriberry, maire (divers gauche) de Villepinte (93)