Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Jun

RSA : la chasse aux pauvres est ouverte !

Publié par NRI  - Catégories :  #Politique sociale et santé

A l'UMP la chasse aux pauvres. Le ministre des affaires européennes Laurent Wauquiez avait été un éclaireur début mai en demandant cinq heures hebdomadaires de service social aux bénéficiaires du RSA.

  P1020878servicesocialpasteur

L'essai a dû être jugé concluant puisque dans la foulée Jean-François Copé a repris à son compte l'idée du travail forcé en contrepartie du versement du RSA tandis que la Convention UMP sur la "justice sociale" du 8 juin reprenait l'idée de proposer aux aux bénéficiaires du RSA socle (ex RMI) "un Contrat Unique d’Insertion (CUI) de 5 heures par semaine, rémunéré".

 

Pendant ce temps le ministre du travail Xavier Bertrand désinforme à tour de bras l'opinion publique en tentant de démontrer une soi disant « progression fulgurante » de la fraude, tandis que le Figaro Magazine ressuscitait le spectre de l' "assistanat". La réalité est tout autre : la Cour des comptes a révélé que les fraudes à l'ensemble des prestations sociales sont estimées à 3 milliards par an, soit à peine 1 % des prestations. Tandis que la fraude des entreprises aux prélèvements obligatoires est estimée par la même Cour des comptes entre 8 et 14 milliards par an. C'est-à-dire entre 3 et 5 fois plus ! 87 % des contrôles fiscaux sur les grandes entreprises entraînent au moins un redressement au titre d’irrégularités !

 

Voilà bien sûr un sujet sur lequel l'UMP préfère rester discrète. Il est tellement plus facile de taper sur ceux qui n'ont déjà plus rien !

 

L'UMP au niveau départemental suit le même chemin. A peine Mme Valleton a-t-elle été élue conseillère générale de notre ville qu'elle a exigé avec son groupe la mise en place d'une commission d'information sur les politiques sociales du Département.

 

L'UMP ne prend ainsi même plus la peine de masquer son visage sous des apparences sociales. La droite ultralibérale est au pouvoir, ne l'oublions pas : celle qui préfère s 'en prendre à ceux qui vivent avec 360 euros par mois, alors que certains patrons, eux, gagnent 300 fois le SMIC et jouissent de toutes les niches fiscales. Ne baissons pas les bras, il faut se mobiliser contre cette nouvelle chasse aux pauvres dont le but unique et d'accroître indéfiniment la précarité dans nos villes au profit d'une petite poignée de privilégiés !

Archives

À propos

Blog personnel de Nelly Roland Iriberry, maire (divers gauche) de Villepinte (93)