Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Apr

Villepinte, qui a inventé l'Intégrathlon, place le handicap au coeur de son action

Publié par NRI  - Catégories :  #Education - sport - citoyenneté

integrathlon.JPGCette semaine a commencé la 3e édition de l'Intégrathlon. Cette manifestation a pris de l’importance d’année en année, aussi bien à Villepinte que dans les villes partenaires de l’Intégrathlon Aulnay sous Bois, Blanc-Mesnil, Tremblay-en-France et Sevran. 5 000 personnes y ont participé l’an dernier.

L’engouement est immense au delà même de nos cinq communes. L’Intégrathlon a été nominé pour le trophée APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés) en 2010, Evillementiel (le prix de l’événementiel des communes) en 2011, et a remporté un prix ORCIP (Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance) l’an passé.

Pour cette troisième édition de l’Intégrathlon, la ville de Villepinte a été désignée comme le cœur de la manifestation, après Aulnay-sous-Bois l’an dernier et Le Blanc-Mesnil en 2010. C’est l’occasion pour nous de revenir à ses sources, c’est à dire à la manifestation « The triathlon » qui avait été lancée à Villepinte en 2007 et qui associait sur 3 disciplines sportives, valides et handivalides. C’est de là qu’est partie l’idée qui a donné naissance à l’Intégrathlon. Je crois que lorsque le projet aura pris une dimension nationale nous pourrons être fiers de rappeler son origine villepintoise.

 

La question du handicap est centrale à mes yeux. C'est un élément fort de l'identité de Villepinte comme ville de la volonté, de la générosité et du vivre-ensemble.

 

C'est aussi une des raisons pour lesquelles j'accorde la plus grande importance à ce que Villepinte soit exemplaire pour l'application de la loi de 2005 qui a instauré  une obligation de mise en accessibilité de toute la chaîne de déplacement du logement, voiries, transport, cadre bâti, espaces publics, l’enseignement, l’emploi, des sports, de la culture, aux loisirs. Parce que le dynamisme de notre politique du handicap est un d’indicateur de notre capacité d’ouverture à l’autre, de respect de la diversité des corps et des situations personnelles. Plus nous adaptons l’espace public de notre ville à ceux qui sont physiquement affaiblis et exclus du fait de cette faiblesse, plus nous montrons notre capacité à ne laisser personne sur le bord du chemin.

Ainsi, nous renforçons la confiance que tout un chacun doit porter au service public municipal, aux institutions publiques de la ville, et l’esprit d’entraide entre tous. Chacun sait que si un problème sérieux lui arrive ou survient à un de ses proches, il ne sera pas exclu par la collectivité. Le service public existe pour tous, et la tâche d'une mairie est de fédérer inlassablement toutes les couches de la société, travailler à la plus grande cohésion sociale possible. La politique du handicap occupe une place centrale dans ce dispositif.

 

 


 

 


 

 

 

 

Archives

À propos

Blog personnel de Nelly Roland Iriberry, maire (divers gauche) de Villepinte (93)